Déclaration du ministère artsakhiote des Affaires étrangères relative à la visite illégale des présidents des parlement d’Azerbaïdjan, de Turquie et du Pakistan dans les territoires occupés de l’Artsakh

Nous réaffirmons que les tentatives de l’Azerbaïdjan de consolider l’occupation illégale des territoires de la République d’Artsakh à la suite de l’agression de 44 jours déclenchée avec la participation directe de la Turquie et de terroristes internationaux en septembre 2020 sont inadmissibles. Toute action visant à légitimer les résultats de violations du droit international et d’un recours illégal à la force doit être fermement condamnée.

L’un de ces exemples flagrants de la politique de Bakou est la visite des présidents des parlements azerbaïdjanais, turc et pakistanais dans la ville de Chouchi, sous occupation azerbaïdjanaise.

Nous estimons nécessaire de souligner le caractère inacceptable et provocateur de telles visites de responsables azerbaïdjanais et d’autres pays dans les territoires occupés de la République d’Artsakh, car elles constituent une violation flagrante du droit international et un défi pour la communauté internationale. Elles visent, par ailleurs, à exclure toute possibilité à un règlement global du conflit entre l’Azerbaïdjan et le Karabagh.

Nous rappelons que la position de la République d’Artsakh demeure inchangée en la matière et repose sur la conviction que le rétablissement de l’intégrité territoriale et l’obtention d’un statut juridique international par l’Artsakh sont les conditions indispensables pour parvenir à un règlement global du conflit et instaurer une paix durable dans la région.