Déclaration du ministère artsakhiote des Affaires étrangères relative à la guerre d’avril 2016

Logo du Ministère artsakhiote des Affaires Etrangères

En avril 2016, en violation de l’accord de 1994 sur le cessez-le-feu, l’Azerbaïdjan, usant de tout son arsenal militaire offensif, a lancé une agression à grande échelle contre la République d’Artsakh, visant les positions de l’armée de Défense, les infrastructures et communes frontalières.

L’offensive d’avril s’est accompagnée de nombreux crimes de guerre, tels des meurtres brutaux, tortures et traitements inhumains de prisonniers de guerre et de civils arméniens.

L’absence de condamnation de l’Azerbaïdjan pour ses crimes de guerre par la communauté internationale n’a fait qu’encourager les aspirations agressives de Bakou dans les années qui ont suivi, dont la guerre à grande échelle déclenchée contre l’Artsakh le 27 septembre 2020 menée avec le soutien de la Turquie et la participation de terroristes internationaux est devenue l’apogée.

La communauté internationale doit qualifier avec détermination la politique agressive en cours de l’Azerbaïdjan, son extrême mépris du droit international et ses tentatives de rejeter les négociations sur le règlement du conflit entre l’Azerbaïdjan et le Karabagh.

Les manifestations de l’unité du peuple arménien et d’exploit de nos héros pendant la guerre d’avril resteront à jamais dans l’histoire artsakhiote et dans la mémoire des générations.