Déclaration du ministère artsakhiote des Affaires étrangères à propos de la visite du Président azéri dans les territoires occupés de la République d’Artsakh

Logo du Ministère artsakhiote des Affaires Etrangères

Faisant preuve d’un manque de respect flagrant pour les efforts continus destinés à trouver une solution durable au conflit entre l’Azerbaïdjan et le Karabagh, le président azéri Ilham Aliev, accompagné de son épouse, vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, Mehriban Aliyeva et d’autres représentants des autorités, s’est rendu dans la région occupée de la Hadrout de la République d’Artsakh. Au cours de la visite, le président Aliyev a personnellement demandé aux responsables qui l’accompagnaient de faire supprimer les inscriptions arméniennes datant de l’époque médiévale des murs des églises et des monuments situés dans les territoires occupés.

Ces visites officielles ne sont rien d’autre qu’une manifestation de la politique anti-arménienne et militariste de l’Azerbaïdjan et trahissent de futurs plans agressifs.

La République d’Artsakh a alerté la communauté internationale à de nombreuses reprises sur le terrorisme culturel orchestré par l’État de l’Azerbaïdjan, ses efforts pour supprimer le patrimoine culturel arménien dans les territoires qui sont sous son occupation militaire et la promotion d’une politique génocidaire et expansionniste.

Cette politique est un crime contre l’humanité, une violation flagrante des normes, conventions, résolutions et accords internationaux et une menace pour le monde civilisé tout entier.

Nous appelons les organisations internationales compétentes à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher l’extermination du patrimoine culturel arménien et à condamner résolument la politique génocidaire de l’Azerbaïdjan. L’inaction et l’indifférence peuvent être lourdes d’imprévisibles conséquences.